vendredi 21 mars 2014

Prochain article: aux environs du 15 avril - rythme de publication mensuel et sujet à révision

Bonjour lecteur de ce blog. 
Si tu as mieux à faire, n'hésite pas, ferme cette page et passe ton chemin, car cet article n'a pas d'intérêt, toute l'information est dans le titre. 

Pour ceux qui ont décidé de rester quand même, voici, pour passer le temps quelques réflexions personnelles.

J'ai failli publier un article pour cette semaine mais je ne suis pas prêt. J'ai beaucoup lu ces derniers temps et ces lectures ont causé un brain-storm dans ma tête.

J'imagine qu'il faut que toutes ces idées s'apaisent et s'organisent avant que je puisse les coucher sur la toile. C'est l'avantage d'écrire un blog, je ne suis pas contraint de publier. C'est un avantage pour moi mais également pour toi cher lecteur. Eussé-je été journaliste qu'il eût fallu que je publiasse, sous la pression d'un rédacteur en chef hargneux (dans "rédacteur en chef", il y a "chef").  Ça m'aurait sûrement conduit à écrire un article de mauvaise qualité ou sans intérêt du style de ceux que nous fourguent les chaînes d'information en continu, comme par exemple "Michael Schumacher a eu un accident au ski" ou "François Hollande couche avec Julie Gayet". Avec des infos de ce type, je dois pouvoir tenir trois semaines. En attendant, à en croire l'attention portée par les médias, on dirait que la Syrie à laquelle on était sur le point de faire la guerre, a disparu de la carte du monde, plus personne n'en parle.  C'est le problème avec les "actualités": parfois il y en a tellement qu'il faudrait que le journal dure 24H et parfois, c'est plat comme une limande et on glose sur les amourettes du président et les déboires d'un ancien champion de F1, et ceci à n'en plus finir. Ceci dit, on a bien rigolé avec les frasques du président, surtout la caricature de Hollande déguisé en Daft Punk sur sa mobylette avec son casque intégral.


Ah oui, et puis, il y a aussi l'hypocrisie des médias dits "traditionnels" (sous-entendu ceux qui sont censés être plus sérieux que les autres sur le contenu) et dont vous avez sûrement déjà entendu l'excuse ridicule qu'ils évoquent pour publier de la m...:

"Maintenant que ça a été divulgué par "Closer" (ce journal de daube), on est obligé de publier, c'est devenu une information, on ne peut plus ne pas en parler". 

Et PAF! Voilà qu'ils prennent cette excuse bidon pour bafouer tous leurs principes éthiques concernant la vie privée et ils nous abreuvent de l'"info" pendant trois semaines. Le problème, c'est la concurrence d'internet et des réseaux sociaux. L'info en question était déjà "Touitée" sur Twitter... 
Les commères du net avaient déjà répandu leurs "infos" sur le village global... 

Bon, après tout, je ne suis peut-être pas normal, les amourettes de François Hollande ne m'intéressent pas. Pas plus que les déboires de Michael Schumacher, qui, bien qu'étant un terrible drame personnel, est plus un fait divers qu'une "info". En plus, il porte le même nom que le type qui a dégommé Baptiston lors de la coupe du monde de foot de 1982 (un drame national !) 

Cher lecteur de mon blog, je ne suis pas un journaliste et donc je ne suis pas tenu de publier des articles bidons lorsque je n'ai rien d'intéressant à dire.
Dans le cas présent, je le fais par plaisir et puis, rappelle-toi, je t'avais prévenu dès la deuxième ligne.

Tous les articles que j'ai publiés sont sortis de moi par nécessité. Je les ai écrits parce que j'avais besoin de les écrire, parce que j'avais, au fil de mes lectures, fait des découvertes qui changeaient ma vision du monde. Je ressentais le besoin urgent, mais aussi l'envie, de les partager.

Evidemment, je ne dirai pas que je ne me suis pas pris au jeu de la publication, j'ai adoré, par exemple, trouver les images associées aux concepts qui hantaient mes pensées pour stimuler l'imagination des lecteurs et embellir le site, et j'essaie de faire l'effort d'annoncer mes dates de publication, mais je te promets, lecteur, que je suis intransigeant sur le contenu: si mon article n'est pas mûr, je ne te parlerai pas de François et Julie!

Lecteur, je t'en conjure, éteins ta télévision et choisis les sujets sur lesquels tu souhaites t'informer, sinon d'autres choisiront les sujets pour toi dans un zapping effréné qui déformera ta vision du monde au point que la Syrie n'existe plus et que les JO sont plus importants que l'Ukraine. Voilà pourquoi cher lecteur, je n'écris que poussé par une envie pressante, car c'est un gage de qualité, et là, je n'ai pas (encore) suffisamment envie. Un peu comme un artisan qui ne serait pas satisfait de son travail et refuserait de le vendre, ou comme un cuisinier qui refuserait de servir un pavé de rumsteak "bien cuit"... (C'est arrivé réellement à ma femme, comme quoi, il y a des cuisiniers qui ont encore une éthique) 

Au fait, c'est le printemps. A bientôt! Probablement en avril, je pense que d'ici là, le brain-storm aura cessé dans mon cerveau et les articles pleuvront de moi comme la pluie apaise un orage...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire