vendredi 16 janvier 2015

#JeSuisCharlie

Faut-il publier les caricatures de Mahomet ?

17 commentaires:

  1. Je sais pas trop si c'est Mahomet, mais ce type a une bite sévèrement burnée sur la tête !

    RépondreSupprimer
  2. Tu as oublié le "Vous avez 3 heures, et l'usage de la calculatrice est interdit"

    RépondreSupprimer
  3. Falloir: Verbe impersonnel, du latin fallere. Il faut + infinitif : exprime l'obligation, la nécessité, le caractère inévitable.
    D'après moi ce n'était pas nécessaire. On jette de l'huile sur le feu. J'ai préféré la une du canard : "Ne nous laissons pas abattre"
    La liberté d'expression, oui. Mais ce n'est pas parce qu'on peut le faire et qu’on a le droit (en France) de le faire et qu'on ne sera pas traduit en justice en le faisant, qu'on doit forcément le faire. On n'est pas exempté de la responsabilité de ce qu'on publie.
    Conséquence de cette publication : avoir exacerbé un fort sentiment anti-français dans beaucoup de pays musulmans qui ne comprennent pas et ne pensent pas comme nous. On pouvait s'y attendre.
    Il y a une chanson de Goldman (sacré référence !) qui commence par « et si j’étais né en 17 à Leidenstadt »
    Et si j’étais né à Karachi, quelle serait ma réaction aujourd’hui ? Peut-être bien que j’aurai brulé un drapeau français aujourd’hui.

    Se pose aussi la question du but recherché.
    Il me faut un marteau pour enfoncer un clou. Moyen – But.
    Pour ces caricatures, quels est le but recherché ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après le massacre aveugle de 12 personnes chez Charlie Hebdo dont une femme, au moins un musulman, deux policiers, je pense qu'il faut revoir cette façon, que je qualifierais d'un peu trop naïve, d'aborder le problème.
      Les musulmans de France doivent avoir ce débat, de même que les chrétiens de France, on le voit bien dans les écoles où il semble qu'il y a du boulot à faire concernant l'éducation civique.
      D'ailleurs, les Jésuites de la revue "études" l'ont eu avec un courage et un sens de l'auto-dérision qui force mon respect. Voir cet article:
      http://www.lepoint.fr/societe/charlie-hebdo-l-audace-des-jesuites-de-la-revue-etudes-12-01-2015-1895848_23.php
      Finalement, devant ce qu'on peut appeler de l'intimidation, ils ont fini par s'auto-censurer:
      http://www.revue-etudes.com/archive/article.php?code=16644

      Je ne pense pas que ces fanatiques aveugles représentent les musulmans.
      Je pense même qu'ils sont le cancer de la religion musulmane et qu'il faut que nous français (musulmans, chrétiens, agnostiques, et autres), nous les combattions coûte que coûte.
      Je ne pense pas non plus qu'il faut que nous ayons peur de générer un sentiment anti-français parce que nous les combattons et que nous avons des libertés que d'autres pays n'ont malheureusement pas (encore).
      Nous n'avons pas généré un sentiment anti-français, bien au contraire, je pense que la manifestation de dimanche a généré un nouveau respect de nos valeurs à l'étranger.
      Effectivement, ces attentats n'auraient pas eu lieu si Charlie Hebdo n'avait pas publié les caricatures danoises, mais nous français, nous ne pouvons tolérer qu'une fatwa soit lancée à chaque fois qu'un dessinateur publie une caricature. L'humour, c'est aussi la transgression.
      D'ailleurs, l'attentat aurait-il eu lieu si tous les journaux (et pas seulement Charlie Hebdo) avaient publié les caricatures danoises?
      Comment pouvons-nous accepter que Charb ait vécu toutes ces années dans la peur avec un garde du corps et une protection policière particulière pour avoir publié des dessins humoristiques?
      D'ailleurs, si Charlie Hebdo n'avait pas utilisé la liberté qui nous est offerte, aurions-nous encore réellement cette liberté?
      Tu dis que nous avons généré un sentiment anti-français dans les pays musulmans? Je ne pense pas. Quand tu regardes le nombre des manifestants, tu te dis qu'il y a tous les autres, qui ne disent rien parce qu'ils n'ont pas forcément la liberté de le dire mais qui n'en pensent pas moins et qui se fendent bien le gueule, en aparté, parce que franchement, regarde-la encore une fois, elle est marrante cette une, et pas bien méchante de surcroît. Tellement de choses sont dites en un seul dessin. Quel talent! Quelle impertinence! C'est tout cela auquel on devrait renoncer pour ne pas froisser les grenouilles des bénitiers islamistes?
      Islamiste n'est pas musulman.
      Les attentats des islamistes au Caire ont été perpétré contre des musulmans.
      Même François Hollande, habituellement qualifié de président "mou", a tapé du poing sur la table en rappelant à ces pays que la France défend la liberté d'expression et qu'elle les avait soutenu dans la lutte contre le terrorisme (encore récemment au Mali).
      Voir ici:
      http://www.europe1.fr/international/des-manifestations-anti-charlie-hebdo-degenerent-dans-le-monde-musulman-2346603

      Supprimer
    2. D'ailleurs, ce débat n'est pas nouveau et pas spécifique aux islamistes: nous avons eu l'inquisition, les procès en hérésie, et enfin les lois de 1905 sur la laïcité.
      Jean-Marie Lepen aussi a fait des procès à Charlie Hebdo: il aurait fallu arrêter de le caricaturer pour ne pas froisser la communauté fachiste de ce pays? De même que les fachos ne sont pas les français, les islamistes ne sont pas les musulmans.
      Je ne dis pas qu'il faut choquer, mais peut-être bousculer un peu, avec humour et bienveillance, c'est ce que faisaient les journalistes de Charlie Hebdo. Et puis, c'est vrai, parfois, ils rataient leur objectif, ils ne faisaient pas rire, leurs dessins n'étaient pas tous réussis ou très fins, c'est un euphémisme, mais on pouvait très bien ne pas l'acheter, non? D'ailleurs, j'ai du en acheter moins d'une poignée dans toute ma vie.
      Maintenant, je suis abonné.
      Au lieu d'écrire un long discours, j'aurais du te montrer ces 2 dessins qui disent tous en quelques traits de plume:
      http://www.ithaquecoaching.com/wp-content/uploads/2015/01/droit-%C3%A0-lhumour.jpg
      https://i0.wp.com/www.acting-man.com/blog/media/2015/01/Il-faut....png

      Supprimer
    3. J'ajoute qu'auparavant, je partageais ton avis.
      Et que je suis prêt à rechanger d'avis si ça permettait de, comme tu dis, "atteindre le but recherché": que nos enfants puissent continuer à bénéficier de cette liberté d'expression qui est rare, finalement, dans ce monde.
      Comme le disait le spécialiste en géopolitique Bernard Guetta, si on votait à l'ONU pour choisir un régime politique, la démocratie ne serait pas majoritaire...

      Supprimer
    4. Je pense qu'il faut un peu de tout pour faire un monde, donc il en faut. Y'a des artistes qui font la même chose avec la peinture, le cinéma, les livres, et qui ont bien plus d'influence qu'eux. Personne n'est forcé de s'intéresser à ce qu'il font, si on aime pas on a la liberté de ne pas lire ce journal. Charlie était et redeviendra une minorité par rapport aux lobby des causes qu'il caricature, et ils sont rare dans le genre. Ils sont vu comme un poison pour certains,certes.Mais les médicaments ne sont-ils pas composés de poisons en faible concentration.

      Supprimer
    5. Ca a même un nom: la Mithridatisation
      :-)
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mithridatisation

      Supprimer
  4. D’une manière générale, je pense que tu es hors sujet.
    Ta question était : Faut-il publier les caricatures de Mahomet ?
    Ma réponse : Au vu de la définition du verbe falloir (obligation, nécessité, caractère inévitable) : Non.

    Reprenons ton commentaire dans l’ordre.
    12 morts. Oui. Et combien au Nigéria par Boko Haram ? Pourtant, il y a bien moins de réactions. Pas de rassemblement de millions de personnes dans les rues pour ces morts là. Ces vies valaient-elles moins qu’un Cabu, qu’un Charb ou qu’un Wolinski ? Permets-moi d’en douter fortement.
    (C’est sympa de me traiter de naïf. Je note et modifierai mon testament en conséquence :))
    Les écoles justement. Petite anecdote de ce qui est arrivé à Brigitte cette semaine où un élève lui a dit : « Oui mais nous quand on insulte quelqu’un, on se fait punir »
    Ces caricatures sont une insulte pour certaines personnes. Pouvez-vous l’ignorer ? Pouvez-vous le comprendre ? On ne vit pas tous sous les lois de la république française dans ce monde. Il y a une diversité de cultures, d’histoires, d’ethnies, de religions…Il faut en tenir compte.
    « D'ailleurs, l'attentat aurait-il eu lieu si tous les journaux (et pas seulement Charlie Hebdo) avaient publié les caricatures danoises? » : Tenir les autres journaux pour responsables des attentats. Je te trouve gonflé. Les autres journaux sont libres de faire ce qu’ils veulent, ils ne sont pas tenus de suivre la ligne éditoriale de Charlie Hebdo.

    Elle est marrante cette une, dis-tu. Je ne la trouve pas marrante personnellement. Mais probablement qu’on a d’autres conceptions de l’humour.
    François Hollande. J’entends qu’il est actuellement en état de grâce. Pourtant, à mon avis, ces attentats sont de sa faute ! Si nos services de renseignement avaient eu les moyens d’agir, ces attentats auraient pu être évités. C’est une défaillance grave de l’état, qui avait à charge de protéger l’hebdomadaire qu’il savait menacé et qui laisse des terroristes se balader impunément dans nos rues.

    Je ne comprends pas que tu te mettes à acheter Charlie Hebdo alors que tu ne le faisais pas avant. Un peu comme ces personnes qui se mettent à aimer Gainsbourg et à citer Coluche après leur mort, comme s’ils n’avaient pas pu les apprécier de leur vivant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolé de t'avoir vexé avec l'usage du mot "naïf", mais cette naïveté dont je parle, je la fais mienne, c'est pourquoi j'ai ajouté le dernier commentaire qui disait qu'auparavant, je partageais ton avis.

      L'attentat contre Charlie Hebdo n'est pas un attentat aveugle contre 12 personnes prises au hasard. C'est un attentat qui révèle clairement un programme politique islamiste qui vise la censure (ou pire l'auto-censure) partout dans le monde par l'usage de la terreur.

      "On ne vit pas sous les lois de la république française dans ce monde": ça, c'est le moins qu'on puisse dire, mais en France, tout de même, si. Charlie Hebdo est un journal français, jusqu'à preuve du contraire.

      En effet, les terroristes ont fait des morts ailleurs, ce que Charlie Hebdo a d'ailleurs toujours dénoncé: comme tu le précises, pas de manifestations de notre part pour ces morts-là, malgré les tentatives de ce journal pour nous réveiller: c'est peut-être le moment de se remettre en cause?

      Je n'ai pas rendu les autres journaux responsables de l'attentat de Charlie Hebdo, j'ai simplement souligné le fait que cette attitude naïve que nous avions tous (journaux compris) en ne voulant pas faire de vagues ni heurter personne, a conduit à une manque de solidarité pour défendre la liberté d'expression des dessinateurs danois et de ceux de Charlie Hebdo et n'a pas fait reculer le terrorisme islamiste qui tente désormais de pénétrer sur le sol français.

      Rendre François Hollande responsable pour le manque de moyens des RG, ça me paraît abusif, mais je pense que tu le sais bien. Les renseignements américains avaient des moyens énormes lors des attentats du World Trade Center, ça n'a rien évité du tout. Les responsables du renseignement le savent bien et il faut bien l'admettre: le zéro risque n'existe pas.

      Supprimer
    2. Je n’ai pas l’impression que notre liberté d’expression soit en danger parce qu’on ne fait pas de caricature du prophète. Ou qu’à l’inverse notre liberté d’expression a gagné du terrain lorsqu’on fait une caricature.
      Concernant les RG, j’entends dire depuis plusieurs jours que « on ne peut pas tout surveiller », « le risque zéro n’existe pas ». Je ne suis pas d’accord. Lorsque ce sera mon fils ou ma fille, ton fils ou ta fille qui sera victime d’un attentat, est-ce que tu te contenteras de l’explication qu’à coté de cet attentat là, on en a quand même éviter 999 autres ? Il faut y mettre les moyens et ne pas seulement être efficace à 99.9 % mais à 100.0% !

      A part ça, le monde continue de tourner au Nigéria :
      http://www.24heures.ch/monde/afrique/violente-manifestation-anticharlie-hebdo-niamey/story/11543338

      Supprimer
    3. Notre liberté d'expression est pourtant bien menacée quand des terroristes cherchent à faire disparaître tout un journal. Si je me suis abonné, ce n'est pas spécialement pour le lire, c'est parce que je veux qu'il existe. Comme le dit une citation apocryphe de Voltaire: "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous puissiez le dire".

      Si ces caricatures sont une insulte, je dirais que tout est une insulte alors. Y compris de voir le visage d'une femme? Y compris d'être juif?

      Ces gens (Daesh, Boko Haram, Al Qaïda) visent l'établissement de la charia, la loi islamique. Cette histoire d'insulte est une manipulation.

      Supprimer
    4. Etre ou ne pas être une insulte, that is the question.
      Tout cela est une question de ressenti, de culture, d’histoire. Ce n’est pas pour rien que je parlais dans mes commentaires de diversité, de gens qui ne pensent pas et ne raisonnent pas comme nous, de Leidenstadt.
      Ça n’est pas une insulte pour toi. Ça n’est pas une insulte selon moi non plus. Mais je comprends que pour certains ça soit ressenti comme tel. Tu pourras passer des heures à essayer de les convaincre que ça n’en est pas une, (en arabe, en ourdou ou en pachto mais avec leur champ sémantique) l’épreuve finale pour savoir s’ils ont bien assimiler/compris, sera de les propulser à la tête de Charlie Hebdo et de leur demander à eux s’ils publient ou non ces caricatures.
      Je connais ta force de persuasion, mais je ne parierais pas sur l’issue de cette épreuve.
      Quant aux femmes qui sortent non voilées, s’il vous plait mesdames, vêtez-vous ! :-))

      Supprimer
    5. Tu soulèves une question très intéressante qui est celle de la mondialisation et du "village global" qui fait que par le biais d'Internet et des réseaux sociaux, la Une de Charlie Hebdo fait le tour du monde, alors que c'est un journal français. Pourquoi fait-elle le tour du monde? Parce que des fanatiques islamistes ont voulu réduire cette voix au silence! Ils ont donc créé les conditions pour qu'il en soit ainsi: la question est "pourquoi?". Pour moi, la réponse à cette question dévoile la nature même de la manipulation.

      J'ai entendu (pour la première fois) les membres du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) déclarer à la radio que les caricatures sont autorisées dans la république et que "les musulmans de France doivent passer à autre chose". Ils ont fait en cela preuve de beaucoup plus de maturité que les catholiques qui ont fait pression envers la revue jésuite "Etudes" pour qu'elle retire ses caricatures. Je les applaudis à 2 mains. Malheureusement, ils sont encore un peu inaudibles dans le brouhaha ambiant.
      http://www.lepoint.fr/societe/charlie-hebdo-l-audace-des-jesuites-de-la-revue-etudes-12-01-2015-1895848_23.php

      Supprimer
  5. 5 morts hier à Niamey à cause de cette nouvelle une de Charlie Hebdo.
    Sans cette une provocatrice, ces gens seraient encore en vie.
    Tu vas peut-être m’expliquer que c’est le prix à payer pour notre liberté d’expression.
    Tu iras dire ça à leurs mères et à leurs enfants.

    RépondreSupprimer
  6. J'ose espérer qu'il y aura une marche avec des millions de personnes dans les rues pour ces 5 morts, victimes de la même barbarie que les 12 précédents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis dans la rue en bas de chez toi. Je t'attends! :-)

      Les musulmans qui se sentent insultés par un dessin humoristique de Mahomet sont insultés bien davantage par les actes de barbarie dont tu parles et qui sont commis au nom de leur religion.

      Supprimer